Un couple mulhousien poursuivi pour assistance d’un réfugié turc

2016, novembre 2009

Le blog Canard68 a relayé le soutien apporté à un couple d’épiciers mulhousien poursuivi par le tribunal correctionnel de Mulhouse à l’automne 2009.

Il est mentionné l’invraisemblance de l’administration, en ce qu’elle exige d’une personne séjournant illégalement sur le territoire français de déclarer un domicile et qu’ensuite elle poursuit en justice les logeurs au motif d’aide et assistance au séjour irrégulier.

L’article rapporte que selon le Comité de soutien aux Sans-papiers 68, la décision intervenue serait davantage politique dans la mesure où malgré un troisième refus de sa demande d’asile politique, Monsieur Comut n’a pas fait l’objet d’une mesure d’expulsion.

Et c’est pour faire réagir l’opinion publique et les institutions que le Comité encourage les mulhousiens et leurs voisins à venir soutenir le couple d’épiciers solidaires et Monsieur Comut – réfugié politique non reconnu comme tel – lors de l’audience du tribunal correctionnel appelé à statuer sur les délits reprochés à Madame Celibi.